7
fév.

2022 : Toulouse au centre del’industrie spatiale et de la mobilité

La Métropole au cœur d’une stratégie ambitieuse pour la France et l’Europe.
 
Des rencontres européennes, des grands projets et de nouvelles ambitions.

En 2022, Toulouse accueille les grandes rencontres* européennes de l’industrie spatiale, sous l’impulsion de la PFUE (Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne) :

  • 16 février 2022 : Sommet des chefs d’Etat UE et ESA / Réunion informelle des ministres européens chargés de l’Espace - Le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance ainsi que ses homologues européens, avec la participation de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), se retrouveront lors d’un évènement comprenant un Conseil de Compétitivité informel suivi d’un Conseil informel des ministres de l’ESA. 
  • 16 et 17 février 2022 : Forum Spatial - Colloque Copernicus Horizon 2035 - La Commission Copernicus, l’ESA et les Etats membres de l’Union européenne (Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance) participeront au colloque du programme européen d'observation et de surveillance de la terre. 
  • Du 7 au 11 mars 2022 : Journée des personnalités en marge de l’exercice d’entrainement aux opérations spatiales ASTERX 2022 - Aster X est un exercice spatial militaire (Ministère des Armées) mené par la France qui vise, dans un espace extra atmosphérique devenu un nouveau champ de confrontation, à développer une aptitude à garantir une liberté d’action.
  • Du 15 au 17 juin 2022 : Réunion informelle des attachés Espace - Cette réunion informelle du groupe espace du Conseil de l’Union européenne réunit les attachés des représentations permanentes chargés des dossiers relatifs à l’espace. Elle offrira la possibilité d'échanger sur les enjeux de la politique industrielle spatiale.

* Tous les événements sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Avec 12 000 emplois et 400 entreprises, Toulouse Métropole concentre 25% des effectifs européens du secteur. Elle rassemble à la fois les meilleures écoles, les grands centres de recherche, les leaders industriels et leurs partenaires et fournisseurs. Une alchimie d’excellences en matière de formation, de recherche, d’industrie, mais aussi d’interconnections internationales qui font de la métropole toulousaine LE lieu où prospérer.

Toulouse se positionne également sur les secteurs qui préparent l’avenir du spatial :

  • Le Commandement de l’Espace (CDE) du Ministère de la Défense français s’est récemment installé à Toulouse avec son Laboratoire de l’Innovation (LISA).
  • Le Centre d’excellence spatial de l’OTAN a aussi récemment rejoint Toulouse. Il élaborera les concepts opérationnels des infrastructures spatiales de ses membres et formera leurs personnels.
  • Airbus Defence & Space, vient d’être sélectionnée par la Commission Européenne pour piloter le consortium dédié aux télécommunications quantiques avec le projet Euro QCI de sécurisation des communications.
  • Thales Alenia Space sélectionnée aussi par la Commission Européenne pour produire la toute nouvelle génération de satellites Galileo.
  • NewSpace Factory, un collectif d’entreprises créé à l’initiative d’Aerospace Valley au sein du B612 pour conquérir de nouveaux marchés.

Toulouse Aerospace : un territoire adapté aux besoins de l’industrie spatiale

Toulouse Aerospace est le nouveau quartier de la métropole toulousaine dédié à la recherche et à l’innovation technologique des filières Aéronautique, Espace et Systèmes Embarqués. Il bénéficie d’un investissement d’environ 1 milliard d’euros de la part de partenaires publics et privés. Le bâtiment B612 rassemble laboratoires, grands groupes, PME et startups et favorise les échanges, l’innovation et l’accélération de projets communs. Il abrite notamment le pôle de compétitivité Aerospace Valley ainsi que le District, son accélérateur des jeunes pousses innovantes.

Mobilité aérienne et terrestre – Toulouse centre d'excellence français pour les transports intelligents

En 2022, Toulouse accueillera un sommet sur la mobilité aérienne ainsi qu’un congrès européen sur les systèmes de transports intelligents :  

  • 3 et 4 février 2022 : le Sommet de l’Aviation qui regroupe le Ministère de la Transition écologique et les directeurs généraux de l'aviation civile des 27 États membres, des représentants de la Commission européenne, du Parlement européen et des acteurs du transport aérien. Il portera sur la résilience du transport aérien face à la crise sanitaire, sur la décarbonation et sur les enjeux technologiques et sociaux à relever.
  • 30 mai au 1er juin (au MEETT) : le congrès Intelligent Transport Systems (ITS Europe) est l’évènement de référence pour suivre et comprendre le rythme de l'incroyable évolution des transports. Un programme riche et des démonstrations alléchantes sur les nouvelles technologies et innovations numériques en matière de mobilité. ITS Europe offre à la fois des possibilités d'apprentissage et des opportunités de nouer des contacts avec l’ensemble des acteurs du secteur. 3 000 personnes sont attendues (instances publiques, collectivités et ministères et privés).

Toulouse, centre d'excellence français pour l'intelligence artificielle et les transports autonomes

On y découvre les futurs modes de transport à Toulouse, du métro automatique (Siemens Mobility) à l’avion de demain (Airbus, Ascendances Flight Technologies) en passant par la navette autonome (Easymile), la voiture connectée (Renault Zoé) ou volante (Aura Aero, Beyond Aero), les drones (Delair). La Métropole se prépare à la mobilité de demain avec de nombreux projets :

  • La base aérienne de Francazal à Toulouse va accueillir d’ici 2024 un technocampus de l’hydrogène. Le projet va réunir, dans un bâtiment de 15 000 m2, des équipes de recherche et d’industries aux ambitions partagées.
  • Il s’agira du plus grand centre d’Europe de recherche, d’essais et d’innovations dédié à l’hydrogène vert en partenariat avec le CNRS, l’Université de Toulouse, l’ONERA, des laboratoires de recherche mais aussi des grands groupes comme Safran, et Airbus.
  • Le Laboratoire Interdisciplinaire d’Intelligence Artificielle (ANITI) initié par l’Etat à la faveur d’un réseau d’acteurs d’excellence sur le sujet.  Il est cofinancé par l’État, la Région, l’Université fédérale et une cinquantaine de partenaires. Son objet porte sur le développement d’une nouvelle génération d’intelligence artificielle dite hybride, associant des techniques d’apprentissage automatique et d’effectuer des raisonnements logiques. ANITI rassemble environ 200 chercheurs issus des universités, écoles d’ingénieurs et organismes de recherche scientifique et technologique de Toulouse et sa région. Les applications visées sont la mobilité, les transports et la robotique pour l’industrie du futur.
  • Toulouse Métropole a remporté l’appel à projets du programme national VILAGIL. Ce projet de décarbonation et décongestion du territoire a pour objectif de favoriser l’émergence de nouvelles formes de mobilités et un développement économique durable. Fort de ses 19 partenaires dont 2 collectivités, le budget prévisionnel du projet atteint 165 millions d’euros sur 10 ans.

L’Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole inscrit la ville dans les grands enjeux européens de demain.

« Toulouse, capitale européenne historique de l’aéronautique et du spatial franchit l’étape de l’adaptation au changement climatique, des transports autonomes et de l'intelligence artificielle. Toulouse, territoire de pionniers et d’audaces, continue d’accompagner les ambitions nationales et européennes en matière environnementale, numérique et de réponses aux défis qui nous font face.
Au travers des nombreux événements et rencontres de premier plan qui se dérouleront à Toulouse dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne, notre métropole joue pleinement son rôle de capitale européenne à bien des égards »

déclare Jean-Claude Dardelet, Président de l’Agence d’Attractivité et Vice-Président de Toulouse Métropole.  

L'Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole a pour vocation d'assurer la promotion du territoire toulousain et de développer son attractivité. Fusion de l’Office de Tourisme, du Bureau des Congrès, d’Invest in Toulouse et du Bureau des Tournages, l’Agence d’Attractivité est l’acteur numéro un de la promotion des atouts de la métropole en France et à l’étranger. Elle s’inscrit pleinement dans la valorisation du territoire et de ses secteurs d’excellence dans le cadre de la PFUE ou dans la réalisation des objectifs du plan France 2030 du gouvernement.

image ©  Ascendance Flight Technologies

Contact

Contact médias France – Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole c/o Express Conseil
Timothé Raimbault : t.raimbault@expressconseil.com – 06 11 74 16 28
Valérie Hélène Toutain : vh.toutain@expressconseil.com – 01 76 47 52 37 

Contact médias locaux – Agence d’Attractivité de Toulouse Métropole, Communication - Relations presse 
Mélissa Buttelli : m.buttelli@toulouseatout.com - +33 (0)5 61 11 02 36